Comment soulager la douleur ?

douleur-chroniqueMaux de têtes, rhumatismes, mal de dos… il est parfois difficile d’expliquer cette sensation de douleur présente dans notre corps. Quelle que soit son origine, chacun l’a connue au moins une fois dans sa vie. Quand une douleur persiste suite à une coupure, on la décrit comme une douleur aiguë. Instantanément, elle peut être traitée par des antalgiques (doliprane, aspirine, etc). Tandis qu’une douleur chronique émerge doucement et s’installe de façon permanente, elle dure généralement depuis plus de 6 mois. Les traitements prescrits sont souvent inefficaces pour stopper entièrement la douleur. En revanche il existe un certain nombre de techniques pour combattre la douleur sans avoir à recourir aux médicaments.

La stimulation électrique

Le TENS ou dit aussi neurostimulateur est un petit appareil portable équipé d’électrodes à placer sur la peau qui envoie des impulsions électriques douces et contrôlées au cerveau. Ce petit courant électrique intercepte la douleur avant qu’elle n’arrive au système nerveux. De même, les fourmillements provoqués par l’appareil camouflent les effets de la douleur. Le neurostimulateur dispose d’un programmateur pour régler la stimulation à différents niveaux et pour diverses activités (ex : s’allonger, marcher, etc.).

Avez-vous essayé l’hypnose ?

Longtemps utilisée dans les spectacles pour surprendre le public, cette approche séduit dorénavant les professionnels de santé pour ses vertus apaisantes contre les douleurs aiguës ou chroniques. Le recours à l’hypnose nécessite la présence d’un thérapeute pour aider le patient à se focaliser sur des sensations autre que la douleur. Cette technique se divise en trois étapes. Tout d’abord, le patient entre dans une phase de détente (pré-induction) ou il est conscient de ce qui l’entoure. Puis le thérapeute l’invite à se concentrer sur des parties de son corps, le patient se déconnecte de tout ce qui se passe autour de lui et s’installe dans un état de somnolence. Arrive alors la troisième phase, celle qui va permettre au thérapeute d’énoncer des suggestions pour transformer la douleur en soulagement sous forme de « métaphores ». En fin de séance, le patient s’éveille et reprend le contrôle de son corps. Dorénavant le traitement par l’hypnose est reconnu médicalement pour traiter la douleur de nombreux patients, il ne manque plus qu’à le prouver scientifiquement.

Et la sophrologie ?

Technique de relaxation mise au point dans les années 60, la sophrologie est basée sur divers exercices qui associent décontraction musculaire, respiration et pensée positive. Elle a pour objectif de soulager des troubles comme les douleurs chroniques. Elle se pratique dans un lieu agréable et propice à la détente en position assise ou allongée. Pour être en condition, il est recommandé de porter une tenue décontractée et confortable. Une séance se déroule chez un sophrologue professionnel : il invite le patient à se détendre par un exercice de respiration. Puis il se laisse guider par le son de sa voix et se retrouve dans un état de relaxation profonde (sans être endormi). Puis le sophrologue le convie à visualiser une situation positive et plaisante pour apprécier ce moment détente. En fin de séance, un temps d’échange s’instaure pendant lequel le patient décrit les sensations qu’il a éprouvées.

La sophrologie ne suffit pas à traiter les douleurs chroniques, cette méthode est complémentaire à un traitement. Elle permet de métamorphoser la douleur en une image positive.

Cryothérapie : l’utilisation du froid

Les soins par le froid sont utilisés pour limiter l’inflammation suite à une lésion : entorse, déchirure musculaire ou luxation. Son application est devenue presque un réflexe quand une blessure survient dans un milieu sportif. On peut la comparer à une sorte d’anesthésie qui ralentit la douleur aiguë lors du glaçage sur la zone blessée. Il existe plusieurs façons d’appliquer le froid : le sac de glaçons posé (20 à 30 minutes) sur la lésion en interposant une serviette entre la poche et la peau, en immergeant la région touchée dans l’eau froide ou en vaporisant une bombe de froid sur la peau.

Au-delà des médicaments, il existe bien d’autres méthodes pour soulager les douleurs chroniques et aiguës issues de méthodes traditionnelles tels que le Yoga, l’ostéopathie voir le kinésithérapie.

Laisser un commentaire