Une France de plus en plus ronde, verdict ?

obésité-en-franceL’obésité est en augmentation depuis quelques années : une évolution alarmante devenue un vrai enjeu de santé publique. Pour éviter la même situation qu’aux Etats-Unis, la France adopte des mesures pour lutter contre les mauvaises habitudes alimentaires, surtout auprès des enfants.

Des kilos qui pèsent sur la santé

Près de 2 Français sur 5 sont concernés par un problème de surpoids ou d’obésité (IMC supérieur ou égal à 25). Une situation préoccupante puisque ces kilos superflus engendrent des conséquences médicales : diabète, hypertension, complications cardio-vasculaires et autres. Ce fléau affecte tous les âges et ce dès l’enfance. L’apparition de l’obésité dès le plus jeune âge est un risque à long terme. Une fois adulte, l’enfant est susceptible de rester obèse et de développer certains problèmes de santé affectant sa vie quotidienne. L’obésité est aussi le 5ème facteur de risques de décès lié à une maladie non-transmissible. La prévention sur l’obésité est dorénavant une priorité.

Quelles mesures ou actions misent en place ?

Pour combattre ce fléau qui progresse, l’accent est mis sur la prévention :

  • Renforcement de l’information nutritionnelle des produits auprès du consommateur
  • Programme national nutrition santé (PNNS) accessible sur le portail mangerbouger.fr avec des menus équilibrés, des conseils alimentaires, etc.
  • Amélioration de l’offre alimentaire en milieu scolaire et en restauration collective
  • Promouvoir la pratique d’une activité physique régulière par la création d’environnements propices au sport : gymnases, de terrains de jeux, etc.
  • Sensibiliser les plus jeunes dès la maternelle à consommer des fruits et légumes, …

Le monde grossit !

A l’échelle mondiale, l’obésité monte en flèche : «  il y a 2,5 fois plus de personnes obèses ou en surpoids que de personnes souffrant de la faim » (chiffres via ww.toolito.com). Les personnes deviennent de plus en plus sédentaires à cause de leur quotidien, exposés à une alimentation plus riche en calories (soda, restauration rapide, …) car ils n’ont pas le temps de se préparer un repas équilibré. D’ici 2030, l’obésité devrait frapper 3,3 milliards de personnes.

A ce jour, la France n’apparaît pas dans le Top 10 des pays les plus frappés par l’obésité.

Laisser un commentaire